Aurora, superordinateur le plus puissant des Etats-Unis sera installé à Argonne National Laboratory près de Chicago

JPEG

L’ordinateur le plus puissant des Etats-Unis sera hébergé à Argonne National Laboratory dans la région de Chicago en 2021. Cette annonce faite par le Département de l’Energie (DOE) et Intel permettra aux US de détenir le premier superordinateur exascale qui combinera une puissance de calcul sans équivalent aujourd’hui, avec le potentiel grandissant de l’intelligence artificielle pour résoudre les challenges scientifiques les plus importants de notre temps.

Aurora, cet ordinateur surpuissant, sera capable d’effectuer 1 trillion de calculs par seconde, ce qui est 50 fois plus rapide que les ordinateurs les plus puissants disponibles actuellement. Les retombées de cet équipement iront bien au-delà de la puissance de calcul car cet outil doit permettre de créer des modèles informatiques plus précis et réalistes. Aurora sera utilisé afin de mieux prédire les effets des changements climatiques, de calculer les interactions entre différentes molécules afin de découvrir de nouveaux traitements contre les maladies comme le cancer, de cartographier le cerveau, de concevoir de nouveaux matériaux et d’autres découvertes et autres technologies de rupture.

Le superordinateur sera conçu par Intel, en partenariat avec Cray et Argonne, et devrait coûter environ 500 millions de dollars américains.

Une fois livré, Aurora sera disponible à l’ensemble de la communauté scientifique sous la direction d’Argonne, mais géré par l’Université de Chicago, classée 9ème université mondiale.

Les États-Unis espèrent que sa puissance sera suffisante pour être en compétition, ou même rattraper le développement de superordinateurs d’autres pays. La Chine doit notamment dévoiler un superordinateur de classe exaflopique en 2020, tout comme la France. Le Japon devrait quant à lui présenter le sien en 2022.

Dernière modification : 25/03/2019

Haut de page