COVID-19 | Bourses scolaires - Mesures exceptionnelles d’aide aux familles



En raison de la situation engendrée par la propagation du COVID-19 et de son impact économique pour de nombreuses familles, l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger (AEFE) a examiné, en lien avec le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, la façon d’accompagner les familles françaises qui seraient aujourd’hui en grande difficulté financière et dans l’incapacité de faire face au paiement des frais d’écolage pour l’année scolaire 2020-2021.

Des aménagements ont donc été décidés pour adapter le dispositif actuel et permettre à des familles déjà boursières et dont la situation a évolué défavorablement, comme à des familles non boursières, de demander une bourse sur présentation de documents attestant de la perte effective de revenus depuis l’apparition de l’épidémie dans leur pays de résidence.


Ainsi, les familles en grave difficulté liée à la perte de leurs revenus du fait de la crise du COVID 19, peuvent :

S’agissant de l’année scolaire en cours (paiement du 3e trimestre), déposer un recours gracieux et ainsi demander :

  • la révision de la quotité accordée si elles étaient déjà boursières, en envoyant par voie postale une lettre datée et signée, accompagnée de pièces justificatives (relevés bancaires, attestation de l’employeur, justificatif de versement d’une éventuelle aide sociale (chômage)) et par courriel le scan (ou la photo) de cette lettre et de ces pièces.
  • ou l’attribution d’une bourse pour le paiement des frais de scolarité du 3e trimestre. Cette attribution se fera sur la base de la présentation de documents attestant d’une baisse très significative des revenus depuis au moins un mois. En cliquant ici, vous aurez accès aux informations utiles. Vous annoncerez l’envoi de votre dossier par courriel.

S’agissant des demandes de bourses pour l’année scolaire 2020-2021 (CCB1) :

  • compléter le dossier déjà déposé en envoyant par voie postale une lettre datée et signée, accompagnée de pièces justificatives (relevés bancaires, attestation de l’employeur, justificatif de versement d’une éventuelle aide sociale (chômage) et par courriel le scan (ou la photo) de cette lettre et de ces pièces.
ATTENTION : la date butoir pour le dépôt de ces demandes et dossiers est fixée au 22 mai 2020.
(Dernière mise à jour le 4 mai 2020)



Dernière modification : 20/05/2020

Haut de page