DAKOTA DU NORD

GIF

Le Dakota du Nord est un État du nord des Etats-Unis. Traditionnellement agricole, sa vie et son économie ont été bouleversées en quelques années par l’exploitation des schistes bitumineux et la production pétrolière. Il est de tradition politique républicaine et conservatrice. La France y est peu représentée.

I- Présentation générale :

Sur le plan démographique, le Dakota du Nord est l’un des États les moins peuplés du pays (47ème Etat). En 2016, la population était d’environ 7,5 millions d’habitants (Fargo étant la ville la plus peuplée).

Sur le plan politique, le gouverneur est le Républicain Doug Burgum depuis décembre 2016. Les deux chambres du Congrès du Dakota du Nord sont dominées par les Républicains. Au niveau fédéral, l’État est représenté par deux sénateurs, le Républicain John Hoeven, élu en 2010 et la Démocrate Heidi Heitkamp, élue en 2012, ainsi qu’un représentant, le Républicain M. Cramer, élu en 2012.

Le Dakota du Nord est considéré comme un « split state », de tradition républicaine et conservatrice. La dernière victoire d’un candidat démocrate aux présidentielles y remonte à 1964. Aux présidentielles de novembre 2016, 63% ont voté pour Donald Trump, contre 27,2% pour Hillary Clinton.

L’économie du Dakota du Nord est boostée par une agriculture performante et par la hausse récente de la production du pétrole et du gaz de schiste. L’État est le premier producteur de lin, de colza, de tournesols, de blé dur et d’orge. Sur le plan de l’industrie, l’exploitation des schistes bitumineux dans la partie Ouest de l’État a bouleversé son paysage économique, notamment avec la technique de la fracturation hydraulique (« fracking »), qui a permis au Dakota de devenir le 2ème producteur de pétrole du pays. Le tourisme est important dans la région en raison de la qualité du patrimoine naturel et historique de l’Etat (Theodore Roosevelt National Park). Le PIB du Dakota du Nord est de l’ordre de 52 Md$. Le taux de chômage est de 3% en décembre 2016.

Le Dakota du Nord regroupe 21 universités et 54 400 étudiants. L’University of North Dakota est le pôle universitaire le plus complet en matière de recherches et un centre important pour l’éducation professionnelle et la formation. Le territoire comporte de nombreux sites historiques et musées tels que le North Dakota Heritage Center (Bismarck), le Pionners Trail Regional Museum (Bowman) et le Dakota Dinosaur Museum (Dickinson).


II – Présence française :

Le North Dakota n’abrite aucune Alliance française ou école d’immersion en français. La présence française, très faible, se limite à 3 entreprises : Lafarge, Schlumberger, et Air Liquide. Celles-ci emploient plus de 800 salariés, ce qui positionne la France au deuxième rang des principaux partenaires de l’État .

Les principaux partenariats universitaires bilatéraux sont entre la North Dakota State University et l’Ecole Supérieure d’Agronomie Angers, IEP Rennes, et Aix-Marseille Université. Le niveau de collaborations scientifiques avec les laboratoires français reste très faible.

Un Consul honoraire (M. Cédric Fichepain) est basé à Omaha (Nebraska), 16 Français sont inscrits auprès du Consulat général de France à Chicago en août 2016.

Liens utiles

Les Consuls honoraires
Les établissements scolaires
Les associations françaises, franco-américaines et francophones

Dernière modification : 09/02/2018

Haut de page