MICHIGAN

JPEG

État votant traditionnellement démocrate aux élections présidentielles, le Michigan a basculé du côté de Trump en 2016 grâce notamment à un électorat blanc ouvrier en mal de repères et réceptif aux promesses incarnées par ce candidat. Berceau de l’automobile mondiale et du syndicalisme américain, la région de Détroit a désormais retrouvé une production automobile comparable à celle d’avant la crise de 2008. La ville sort progressivement de la crise.

I- Présentation générale :

Sur le plan démographique, le Michigan compte 10 millions d’habitant. C’est le 9ème État le plus peuplé. La majeure partie de la population vit dans l’agglomération de Détroit, qui compte 4 millions d’habitants.

Sur le plan politique, le Gouverneur Rick Snyder, élu en 2010 et réélu en 2014, est républicain. Ce parti détient aussi une majorité nette à la Chambre basse et au Sénat, à Lansing, capitale du Michigan. Les républicains dominent encore avec 9 représentants sur 14 à la Chambre des Représentants fédérale mais les Démocrates détiennent les deux sièges du Michigan au Sénat fédéral, avec Gary Peters élu en 2014 et Debbie Stebenow réélue en 2012. A Détroit, Mike Duggan, élu depuis janvier 2014 est démocrate.

Les présidentielles de novembre 2016 ont vu un retournement surprise du Michigan en faveur d’un républicain, même si Donald Trump n’a devancé Hillary Clinton que de 0,3%. Son discours contre les élites a convaincu de nombreux blancs non diplômés, des ouvriers, des ruraux et la classe moyenne.

L’économie est dominée par l’industrie manufacturière fortement concentrée sur les véhicules à moteur, avec les "Trois Grands" : Ford, General Motors et Chrysler. La construction, le commerce de gros, et l’information sont d’autres secteurs importants. Le PIB du Michigan est de l’ordre de 450 Md$, dont près de la moitié dans la région de Détroit, avec une croissance de 2,7 en 2016. La production automobile a retrouvé son niveau de production d’avant la crise mais semble avoir atteint un plateau. Le taux de chômage a baissé de 15% après la crise à 5% en 2016.

Le Michigan compte 107 universités et près de 700 000 étudiants, dont l’University of Michigan à Ann Arbor, 22ème mondiale selon le classement de Shanghai. Detroit comporte plusieurs musées de renom dont le Detroit Institute of Arts avec les célèbres fresques de Diego Rivera et le Museum of Contempary Art in Detroit.


II – Présence française :

Environ 4 000 Français vivent dans le Michigan (2 000 sont inscrits sur les listes consulaires). La plupart vit dans les banlieues affluentes de Détroit. Le Consul honoraire est M. Jean Mallebay-Vacqueur (Détroit).

L’agence Business France dispose d’une antenne à Troy, près du siège des grands équipementiers automobiles. Mme Molly Swart est la responsable de cette antenne, chargée du secteur automobile.

Un nombre significatif d’entreprises français est rassemblé dans la région de Détroit, notamment dans le secteur automobile, en particulier les grands équipementiers Faurecia, Valeo et Plastic Omnium qui y ont leur siège pour l’Amérique du Nord.

Une Chambre de Commerce Franco-américaine regroupe la plupart des entreprises françaises. Son président est Cédric Ballarin.

Une école française est établie depuis 1986 à Bloomfield Hills, au Nord de Détroit. Il s’agit d’un établissement privé homologué par la France de la maternelle jusqu’au Collège et qui accueille environ 100 élèves. Le Michigan compte aussi quatre Alliances françaises, à Détroit, Grand Rapids, Grosse Pointe et Kalamazoo.
Enfin, deux accords d’association sont recensés, entre Noisy-le-Roi et Bailly-Albion ; et La Verpillière et Tecumseh.

Liens utiles

Les Consuls honoraires
Les établissements scolaires
Les associations françaises, franco-américaines et francophones

Dernière modification : 09/02/2018

Haut de page